Risque nucléaire : nos conseils de prévention

Cattenom. Un nom très parlant pour la majorité des résidents luxembourgeois, conscients du risque que représente le simple fait de résider à proximité d’une centrale nucléaire. Pourtant, saviez-vous que la zone à risque s’étend beaucoup plus loin que les 20km prévus par le « Plan Particulier d’Intervention » ? Et êtes-vous conscient que des gestes simples peuvent vous protéger contre certains effets d’un incident nucléaire ? Apprenez ces gestes dès maintenant et tenez-vous prêt à réagir efficacement si la situation se présente.
Le Plan Particulier d’Intervention (PPI)

Il s’agit d’un plan de prévention mis en place par le gouvernement français à destination des personnes résidant à moins de 20km autour d’une centrale nucléaire. Ces personnes sont donc le plus souvent au fait du risque qu’elles encourent et des mesures à prendre en cas d’accident.

Dans le cas de la centrale de Cattenom, certaines communes du sud du pays font partie du PPI. Malgré tout, tous les résidents du pays sont encouragés à prendre connaissance des mesures de prévention ci-après.

Précautions à prendre à l’avance à titre préventif :

  • Faites un stock de sécurité (bouteilles d’eau et conserves de nourriture pour une durée de 7 jours, trousse de médicaments, vêtements, couvertures, lampes électriques, piles, tissus et bandes adhésives pour condamner toutes les ouvertures et bouches d’aération).
  • Si vous résidez à moins de 20km de la centrale, vous pouvez vous procurer dès maintenant des pastilles d’iode en pharmacie. Celles-ci devront être prises en cas d’alerte, sur instruction du Ministère de la Santé uniquement. A quoi cela sert-il ? L’iode contenue dans la pastille se fixe sur la thyroïde, ce qui a pour effet de la saturer en iode stable non dangereux pour la santé et d’empêcher ainsi l’iode radioactif de s’y fixer. Objectif : prévenir les cancers.

En cas d’alerte nucléaire

  • Ecoutez et respectez les informations et les consignes des autorités.
  • Ne cherchez pas à retrouver vos proches sous peine de vous exposer aux risques radioactifs.
  • N’allez pas récupérer vos enfants à l’école ; ils seront pris en charge par le personnel de l’école.
  • Ne prenez vos comprimés d’iode que sur instruction du Ministère de la Santé. Si vous n’en possédez pas, attendez les consignes des autorités avant d’aller vous en procurer en pharmacie. En effet, il pourrait être dangereux de sortir. Retrouvez ici le mode d’administration des pastilles. Notez que les comprimés peuvent être croqués, avalés ou dissous (utile notamment pour l’administration aux bébés).

Si vous vous trouvez à l’extérieur

  • Rendez vous dans le bâtiment le plus proche et restez-y enfermé jusqu’à la levée de l’alerte.
  • Ne vous enfermez pas dans une voiture ; elles ne constituent pas un abri aussi hermétique qu’un bâtiment.
  • Ne touchez à rien (notamment à votre véhicule ou aux aliments).
  • En cas de pluie, laissez tous vos vêtements, chaussures ou parapluie mouillés à l’extérieur.
  • Dès que vous arrivez dans un espace clos, douchez-vous et changez-vous si cela est possible.

Si vous êtes à l’intérieur

  • Gardez fenêtres et portes fermées et calfeutrez tout interstice amenant de l’air extérieur à l’aide de tissus ou bandes adhésives.
  • Calfeutrez également les bouches d’aération.
  • Coupez la climatisation et le chauffage.
  • Ne quittez pas le lieu où vous vous trouvez avant la levée de l’alerte.

Après l’alerte

Vous pouvez sortir dès que l’alerte est levée, mais ne touchez pas à votre voiture, aux aliments et à l’eau qui ont pu être contaminés.

Besoin d'un conseil ?

Dans chaque région du Grand-Duché, un conseiller se tient à votre disposition pour vous offrir ses services et ses conseils éclairés en solution d’assurances.