Dépistage cancer : quels examens sont recommandés ?

L’organisation mondiale de la santé recommande de procéder à des examens de dépistage réguliers du cancer. L’objectif ? Traiter la maladie au plus tôt et augmenter les chances de guérison.

Le cancer est responsable d’un décès sur quatre au Luxembourg. Or, plus la maladie est diagnostiquée rapidement, plus les chances de réussite du traitement sont grandes. Chaque année, 3 000 nouveaux cas de cancers sont détectés au Grand-Duché.

Le dépistage consiste à rechercher une maladie alors qu’il n’existe aucun symptôme. L’OMS établit une liste des cancers pour lesquels elle conseille de réaliser des examens de dépistage régulièrement. Car détectés tôt, les traitements augmentent considérablement les chances de guérison.

  • Le cancer du sein à partir de 50 ans
  • Le cancer du gros intestin à partir de 50 ans
  • Le cancer du col de l’utérus dès les premières relations sexuelles
  • Le cancer de la peau (mélanome malin).

Les examens de dépistage recommandés par l’OMS

Chaque pays met en œuvre ses recommandations. Le Grand-Duché du Luxembourg a mis en place deux programmes nationaux de dépistage.

Dépistage du cancer du sein
Au Luxembourg, le cancer du sein peut se déclarer chez environ une femme sur huit à un moment de sa vie. Cela représente 450 cancers diagnostiqués chaque année. Seulement 15% de ces cancers du sein diagnostiqués, sont détectés à un stade précoce. Cette détection précoce offre des chances de guérison proches de 98% d’où l’importance de se faire dépister souvent.

Les femmes résidentes au Luxembourg âgées de 50 à 69 ans reçoivent chez elles tous les deux ans un courrier qui les invite à se rendre dans un centre agréé pour y réaliser une mammographie.

Pour aider les femmes diagnostiquées ainsi que leur entourage, vous pouvez retrouver de nombreuses informations sur la page Facebook de La Chauve Sourit en tant que "survivor", qui tient également le blog du CHL sur le cancer du sein en tant qu'infirmière rédactrice et professionnel de santé.

Il existe également un guide intitulé WIN, créé par l’artiste Luxembourgeois Jacques Schneider qui répertorie les adresses et contact utiles pour la prévention, le dépistage et le suivi, du cancer du sein au Luxembourg.

Ce carnet est disponible notamment à l’accueil du siège d’AXA et à la Kritzel Fabrik, l’atelier de Jacques Schneider à Luxembourg Ville.

De nombreuses informations sont disponibles sur le site de la Fondation Cancer du Luxembourg qui a apporté son aide dans la rédaction de cet article.

Dépistage du cancer colorectal

Les femmes et les hommes âgés entre 55 et 74 ans sont concernés par ce programme. Là aussi, si vous faîtes partie du public cible, vous recevrez une invitation chez vous.

Le dépistage débute par un test de recherche de sang dans les selles. Puis, s’il existe un facteur de risque ou si la personne le souhaite, elle pourra se voir pratiquer une colonoscopie (appelée aussi coloscopie) c’est-à-dire l'examen visuel du côlon par l'intermédiaire d'une sonde, pratiqué sous anesthésie locale.

En dehors de ces programmes nationaux, d’autres types de cancer doivent être surveillés régulièrement mais cette démarche préventive est laissée à la discrétion du patient et de son médecin traitant.

Dépistage du cancer du col de l’utérus
« L’habitude de consulter son gynécologue tous les ans est bien ancrée chez les femmes au Luxembourg. Donc un frottis, réalisé tous les ans voire tous les trois ans est suffisant. Car les études montrent que ce type de cancer se développe lentement. » explique Lucienne Thommes, directrice de la Fondation Cancer du Luxembourg.

Dépistage du cancer de la peau
S’il est recommandé de rendre visite à son dermatologue chaque année pour un contrôle, le patient reste le premier garant de son dépistage. Il lui est en effet conseillé d’observer ses changements cutanés, taille, couleur, épaississement des grains de beauté et de consulter au moindre doute.

Autres dépistages possibles

AXA Luxembourg depistage cancer

Outre les recommandations fournies par l’OMS, vos antécédents familiaux, votre mode de vie ou une certaine anxiété vis-à-vis de la maladie peut vous conduire à réaliser d’autres examens.

Si vous êtes fumeur comme 21% de la population luxembourgeoise, on ne saurait trop vous conseiller de bénéficier d’un suivi par un pneumologue. Celui-ci pourra notamment vous proposer de réaliser un low scan (un scanner avec moins de radiations) en guise de contrôle.

Mais dans le cas du cancer du poumon, les examens ne permettent pas une détection suffisamment à l'avance pour en tirer un réel bénéfice en matière de traitement.

Un dépistage du cancer de la prostate peut aussi être proposé par un médecin traitant aux hommes de plus de 50 ans. Mais ce protocole reste assez discuté dans la sphère médicale car les résultats sont plus aléatoires, tandis que l’évolution de la maladie est assez lente. Il est donc recommandé d’échanger avec son médecin pour connaître l’intérêt de ce dépistage.

Ces examens sont-ils remboursés ?

AXA Luxembourg depistage cancer

La Caisse Nationale de Santé (CNS) luxembourgeoise, rembourse les examens de dépistage de cancer recommandés par l’OMS, soit :

  • Un examen gynécologique avec frottis tous les trois ans,
  • Une mammographie tous les deux ans entre 50 et 69 ans,
  • La recherche de traces de sang dans les selles et coloscopie chez les personnes âgées de 55 à 74 ans.

Les examens de dépistage complémentaires, réalisés hors du cadre de remboursement de la CNS, représentent vite des sommes élevées. Ainsi, le coût d’une coloscopie par exemple est d’environ 300€. Pour couvrir ces frais, vous pouvez souscrire une assurance complémentaire….

Conditions AXA Luxembourg sur les examens de dépistage

AXA Luxembourg depistage cancer

En souscrivant une assurance complémentaire AXA, les prestations de prévention et de dépistage sont remboursées à 100% en complément de l’intervention de la caisse maladie. Si la caisse maladie n’intervient pas, AXA prend en charge vos examens de dépistage à hauteur de 80%, dans la limite de 400€ par an et par assuré.

N’oubliez pas, en cas de cancers dans votre famille, il est important d’en informer votre médecin traitant pour bénéficier d’un suivi rapproché.

Besoin d'un conseil ?

Dans chaque région du Grand-Duché, un conseiller se tient à votre disposition pour vous offrir ses services et ses conseils éclairés en solution d’assurances.